Un âne en vadrouille !!!

Un âne en vadrouille !!!

Jour 4 : Doucier- Saint laurent en grandvaux (23 Km, D+ : 679, D- : 273)

 


Randonnée avec Visorando

 

Informations sur l'itinéraire
Distance : 23.1 km
Dénivelé positif : 679m
Dénivelé négatif : 273m
Point haut : 919m
Point bas : 505m

 

 

J'ai passé la nuit à me tourner et me retourner. A cogiter. Cela m'enrage les cascades que je voulais tant voir, celles qui m'ont donné envie de venir, sont s'y proche. Je retourne milles solutions. Rejoindre Clairvaux prendre le bus, rentrer à pied sur Lons. Et une autre solution arrive enfin qui me plaît bien. J'avais repéré une petite ville où le bus s'arrêter, lors de la préparation de la rando, cela me fera faire beaucoup de route goudronné mais je passerai aux cascades.

    

Le matin se lève et le temps est splendide, ma cheville picote mais c'est pas insoutenable. Allez c'est décidé je continue. Petit coup de fil, je ne rentre pas aujourd'hui, je te retiens au courant en fin de journée. Bisous.

 

DSCN0637.JPG    DSCN0641.JPG

 

De doucier je rejoinds Chambly par la route pour récupérer le GR. Je croiserai très peu de voiture. Et je passerai près d'un petit lac et de grottes. Ensuite je récupère le GR qui repars encore en forêt. J'aime beaucoup la forêt mais sur cette partie il y en a quand même beaucoup. Celle ci sera un peu plus sympa, avec des décors de calcaires etc... Après être passé par ménétrux, un charmant petit village, le sentier, toujours en forêt redescend pour rejoindre le départ des cascades. Je ne croise personne, je me dis que je serai peut être au calme malgré tout ce que j'ai pu lire sur les cascades.

 

DSCN0644.JPG

 

Arrivé aux cascades, malheureusement, mon espoir va retomber, il y a pas mal de monde et pas forcément causant et sympathique. Je dis bonjour au 3, 4 premiers groupes qui ne me répondent pas. Je pense dans un premier temps qu'ils doivent être étranger, mais non quand ils reprennent leur discussion ils sont bien français. Ok, pas grave je suis pas au boulot, plus obligé de sourire et dire bonjour. Je fais le vise et j'ignore le monde autour. Et je me concentre sur mon but premier le lieux. Cela vaut vraiment le détour, et ma cheville se fait à demi oublié. Je savoure la montée, 2 heures au lieu des 45 minutes préco du topo. Mais c'est tellement beau et ma cheville me dit de pas trop forcer aussi :)

 

DSCN0655.JPG  DSCN0658.JPG

 

DSCN0684.JPG  DSCN0698.JPG

 

DSCN0710.JPG

 

Arrivé au croisement pour rejoindre le hameau "la fromagerie", j'entend. Mais c'est notre petite randonneuse. Je tourne la tête et qui vois je, le couple de la veille. C'est ce genre de moment, qui me donne du baume au coeur. Le hasard des choses, comme sur stevenson avec mon petit monsieur. On rigole et papote un peu. Et je reprend ma route.

 

Passer le fromagerie, je rejoins le bord du lac et décide de faire une pause midi, histoire de faire sécher la tente, que j'ai ranger le matin encore humide. Je profite du soleil. Je croise deux dames et leur toutou qui voudra me piquer mon kitkat. Mais moi le chocolat, on peut pas me le voler comme ça, non mais dit :)

 

DSCN0725.JPG

 

Je repars et c'est le moment de décider ce que je fais, ma cheville me lance encore pas mal. Elle n'a pas gonfler mais je n'ai pas envie d'aggraver la chose. Et puis j'ai vu ce que je voulais voir et je sais que la partie loupé, je pourrais la faire en faisant la GTJ, par exemple. Donc décision prise, je rentre cette fois ci.

 

DSCN0719.JPG

 

Direction saint laurent en grandvaux, n'ayant pas de carte de cette partie là, je préfère suivre la départementale. A la Chaux n'ayant pas vu de panneau, je vais me renseigner pour être sûr à un monsieur qui débroussaille, il confirme le route. Mais commence à me papoter. Je ne me sens pas à l'aise, je me trompe sûrement mais par précaution je lui indique que je rejoins un copain. Il me donne quelques tuyaux et endroits à aller voir. Merci. Je me suis peut être méfier trop vite. Mais tant pis.

 

Donc c'est parti pour 7 kilomètre de départementale. Je crois que je n'aurais jamais marcher aussi vite, même avec ma cheville qui dit ouille. La route est très circulante et il y a beaucoup de camion. Pas vraiment tip top. Enfin j'arrive à St laurent, il y a un camping d'indiqué, chouette. Je fais un passage à la gare, pas de guichet mais un monsieur est là, on voit ensemble. Demain j'ai un bus qui monte sur Dole où je peux récupérer un TGV pour paris et échanger mes billets. OK, je vais faire ça. 

 

Je file au camping qui est ouvert, encore pleins de caravanes. Je trouve la gérante en pleins grand nettoyage des sanitaires. Elle me dit OK pas de problème, on se voit à 18 heures. J'installe la tente, il est 15 heures. Je profite du soleil mais de courte durée, car de gros nuages arrivent et l'orage va gronder, hop je m'enferme dans la tente, un brin de toilette. Je somnole jusqu'à 18 heures et je file à l'accueil payer la nuit. On discute un peu, je lui parle de l'échappée, elle ne connaissait pas. Je retourne à la tente, je mange et je m'endors en regardant les photos de ces 4 jours.

 

Titouille.

 

DSCN0728.JPG



08/05/2014
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres